Poster un commentaire

Interview de Jeremy Filweach

Je vous invite maintenant à lire l’interview accablante d’un homme qui n’a, en cherchant à se défendre, que prouvé que ce n’était pas un personne de confiance. Mes questions étaient pourtant claires, je les lui ai toutes posées telles qu’elles étaient écrite sur ma fiche et je n’ai pu obtenir que des réponses confuses et brouillones.

 

Solae Williams : Tout d’abord monsieur Filweach, merci de m’accorder un peu de votre temps pour répondre à mes questions. Vous avez très sûrement lu l’article rédigé par mademoiselle Waller, préfète de Serdaigle. Qu’en avez-vous pensé? Et qu’avez-vous à lui répondre?

Jérémy Filweach : Je pense que l’article de l’élève de Poudlard est injuste. Je vais vous dire, elle critique le ministère, mais elle n’a aucun reproche à nous faire sur ce qui s’est passé cette nuit-là. Nous avions plusieurs choses à gérer sur le front, la disparition de Chanty, l’attaque sur le chemin de traverse… Alors avant de critiquer, qu’elle passe rien qu’un mois avec notre équipe d’intervention et on verra ce qu’elle en dit.

S.W : Pouvez-vous nous raconter ce qu’il s’est passé pendant cette attaque?

J.F : Tout le monde sait ce qui s’est passé pendant cette attaque. Il n’y a pas besoin de redire et redire le déroulement de celle-ci. Les raisons de la capture, par Malefoy, resteront secrètes jusqu’à nouvel ordre; Il n’y a aucun commentaire à faire là-dessus.
Ndlr : On note ici que la question est éludée. Hors, tout le monde ne sait pas ce qu’il s’est passé, le monde sorcier est vaste et beaucoup de gens ne connaissent pas les détails.

S.W : Avez-vous pu apprendre de monsieur Malefoy les raisons de cette attaque fulgurante et de la capture de mademoiselle Chanty Bopassant, préfète de Gryffondor?
L’employé n’a pas répondu.

S.W : Pourquoi avoir décidé d’emmener monsieur Malefoy à Sainte Mangouste, et ce, sans escorte, au lieu de le laisser enfermé et d’envoyer un hibou à madame la Ministre?

J.F : En ce qui concerne le transport de Monsieur Malefoy, je suis d’accord que c’était une erreur de ma part. Mais tout s’est bien terminé, Chanty a été retrouvé non? Ce n’est pas ce qui compte?
Ndlr : le traumatisme d’élèves et l’opprobre attiré sur le Ministère semblent être bien loin des préoccupations de cet employé.

S.W : Vous avez ensuite participé activement à la capture de monsieur Greyback, pouvez-vous nous dire s’il est enfermé? A-t-il été interrogé?

J.F : Monsieur Greyback a été enfermé. Je n’ai rien à dire à ce sujet. Nous allons continuer notre boulot et protéger le monde sorcier. Nous faisons tout notre possible, et je le répète, nous ne sommes pas des sur humains non plus.

S.W : Etait-il bien prudent de laisser le chemin de Traverse sans surveillance alors que les Mangemorts rôdaient et que c’était la pleine lune? Une élève, Mésalis Trinéonc, de la maison Pouffsouffle, est désormais condamnée à devenir un loup-garou aussi à cause de ce manque grave à la sécurité.
Comment le ministère va-t-il gérer la protection du monde sorcier à présent?
Pensez-vous que les mangemorts frapperont de nouveau?
Les employés du ministère reçoivent-ils une formation suffisante pour affronter des sorciers aussi dangereux?
Monsieur Greyback a une forte réputation, autant sur sa dangerosité que sur sa loyauté envers Vous- Savez-Qui, pensez-vous qu’il vous révèlera des informations importantes ou qu’il préfèrera se laisser enfermer à Azkaban pour recevoir le baiser du Détraqueur?
En cas d’une autre attaque de Mangemort, le ministère a-t-il prit des dispositions? Nous avons déja pu constater qu’il s’était montré assez efficace pour protéger l’école mais il y a eu néanmoins des pertes, la prochaine fois, serez-vous prêts?
Ndlr : l’employé a éludé la plupart des questions importantes, il semblerait que le ministère l’ai jugé trop incompétent pour lui révéler toutes ces informations, à moins que monsieur Filweach ne souhaite lui-même entretenir son image.

J.F : Ecoutez, en ce qui concerne Greyback, aucun commentaire. Pour votre seconde question, faut que vous compreniez que nous ne pouvons jamais être prêt. Tant que le mal existera, nous le combattrons. Mais nous ne pouvons pas être à tous les endroits sachant que nous ne sommes pas non plus une centaine au ministère!
Ici, monsieur Filweach met le Ministère dans le même panier d’incompétence que ce dont il est accusé. Prétendre que le Ministère ne sera jamais prêt face aux attaques revient à dire que les Mangemorts seront toujours plus forts qu’eux. Dans ce cas, pourquoi continuer à faire confiance à ceux qui nous gouvernent et doivent nous protéger ? Nos rues et nos institutions ne seraient-elles plus sûres ?
Solae Williams

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :