Poster un commentaire

Attaque à Poudlard

La nuit dernière Poudlard a subi une attaque de mangemort de grande envergure… Leur objectif principal semblait être une élève en particulier… La raison de cet intérêt m’est encore inconnue… Le ministère a fait, compte tenu de leur effectif un travail admirable pour la protection des élèves. Il y a certes eu de nombreux blessés et au moins trois décès, mais c’est un bilan assez bon vu l’attaque en masse…

Oui, mais, ces bons résultats ne doivent pas faire oublier les défauts… Une fois les élèves en sécurité, ils n’ont PAS lancé de recherches pour la personne qui avait été enlevée… J’ai moi même procédé à cette arrestation plus par chance que par une recherche assidue vraiment… Qui eut cru que ravisseurs et otages se trouvaient à la plaine aux gnomes a deux pas du ministère? C’était assez astucieux… J’ai donc ramené mon prisonnier au ministère espérant que ce mangemort au moins, ne ferait pas plus de mal qu’il n’en avait déjà fait…

Erreur! Au lieu d’enfermer le prisonnier à double tour dans les cachots du ministère, l’agent Filweach a décidé de l’emmener a sainte mangouste sans autre escorte que lui même pour demander conseil a madame la ministre… Ce manque d’initiative fut criminel… Une fois arrivé la bas, le mangemort se libéra et prit en otage une élève…

En toute honnêteté j’avoue avoir été tentée de faire justice moi même lorsque je l’ai eu entre mes mains… Peut être aurais je du…

Ce n’est pas toutefois le seul grief que j’ai envers le ministère… Ma défunte petite amie, Prue Denfer s’était plainte lors de son arrestation que sa fouille était allée au delà du raisonnable au point d’être devenue attouchement sexuel la encore l’agent Filweach était impliqué… Bien qu’elle était soupçonnée d’être mangemort, rien ne justifie un tel comportement… D’autant que cela aurait été fait sous les encouragements de son supérieur Hugo Luchador…
La question n’est pas de savoir si oui ou non ça n’a pas été fait… Mais plutôt pourquoi aucune enquête n’a été ouverte, malgré le fait que je m’en sois ouverte à la ministre après son suicide… De la à faire un lien entre sa mort et cet acte, il n’y a qu’un pas… Le ministère a toutefois ouvert une enquête au sujet de sa mort… L’angle n’était pas « pourquoi ? », mais « Est-elle une mangemort finalement ? »… On n’enquête donc pas sur la mort d’une personne mais plutôt si une personne morte faisait ou non partie des mangemorts. De même lors de son arrestation, ses possessions furent confisquées… À sa libération lieu aucune de ses affaires ne lui ont été restituée alors même qu’elle avait été jugée non coupable…

Mon but ici n’est pas de jeter de la pierre sur le ministère mais bien de lui donner une chance d’apporter une réponse officielle à ces questions:
Peut-on encore compter sur le ministère pour nous protéger ?
Quelque chose sera-t-il fait pour palier aux erreurs flagrantes de certains employés (j’entends par là des formations plutôt que des châtiments) ?
Doit-on craindre d’être même suspecté tant pour ses affaires que pour le respect de ses droits ?
En un mot jusqu’à quel point peut-on sur le ministère pour nous protéger ?

Camille Waller

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :